Comment réparer son pare-brise après impact ?

Comme tout incident, les impacts sur le pare-brise peuvent subvenir. En fonction de l’intensité du choc, le pare-brise peut-être déclaré hors d’usage. Cependant, il existe des circonstances où après analyse de l’impact, des possibilités de réparations subsistent. Découvrez à travers cet article comment un pare-brise peut être réparé et quel peut en être le coût.

Pourquoi réparer un pare-brise en cas d’impact ?

Comment réparer son pare-brise après impactUn impact peut subvenir à la suite de plusieurs situations. Il peut s’agir d’un caillou lancé sur le pare-brise, d’un choc avec un drone de livraison volant à basse altitude, etc. Peu importe les circonstances de survenue de l’impact, une fissure ou une brisure en résulte. Une fois les dégâts constatés, le propriétaire de la voiture a le choix entre une réparation et un remplacement.

La réparation paraît souvent comme le meilleur choix. D’abord, il implique moins de dépense que le remplacement. Ensuite, le remplacement du pare-brise peut prendre assez de temps après un impact. Cela se justifie par le fait qu’il faut d’abord rechercher le modèle qui correspond au pare-brise abîmé. L’installation nécessitera quant à elle de minutieuses analyses pour éviter tout incident découlant d’une mauvaise réparation.

Il est également utile de préciser que tout usager roulant avec un pare-brise abîmé s’expose au payement d’une amende. Le pare-brise abîmé, quelle que soit la position de la fissure augmente le risque d’accident. La vue du conducteur n’étant plus en adéquation avec la réalité de la route. Pour donc éviter de perdre de précieux temps, il est préférable de recourir à une réparation après un impact pare-brise.

Comment s’effectue la réparation d’un pare-brise ?

La réparation d’un pare-brise s’effectue en plusieurs étapes. La première étape consiste en une évaluation de l’ampleur de la brisure ou de la fissure. Cette étape est importante, car l’impact sur un pare-brise se répare uniquement à certaines conditions. La première condition est qu’il doit s’agir d’un impact unique. La seconde est que l’impact ne doit pas se situer dans le champ de vision du conducteur, et ne doit pas être plus grande qu’une pièce de deux euros. La troisième condition est que l’étendue de l’impact ne doit pas excéder 5 mm.

Après l’étape de l’évaluation de l’étendue de l’impact, le technicien en charge de la réparation a la possibilité de procéder à la réparation de deux manières différentes. La première méthode est celle du polissage du vitrage. Le polissage s’effectue avec un kit dédié. Le polissage consiste à supprimer les traces de l’impact. L’intervention du technicien dure une trentaine minutes.

La deuxième méthode consiste en une injection de résine. L’intervention du professionnel consistera à fixer un patch sur la partie impactée. Ensuite, il faut procéder à l’injection de la résine. Une dizaine de minutes d’attente suffisent au séchage. Pour finir, il faut lisser la partie sèche grâce à une lame.

En général, l’intervention d’un technicien est recommandée pour l’efficacité de la réparation. Cependant, il est possible de procéder à la réparation soi-même. Pour cela, il faut acheter le kit de réparation qui peut comporter un kit de polissage ou le kit adéquat pour l’injection de la résine, selon le type de réparation.

La réparation du pare-brise après un impact dépend du type de réparation. S’il s’agit d’un polissage, le prix peut varier entre 150 et 200 euros en fonction de l’étendue de l’impact. Si la réparation s’effectue par injection de rétine, le prix minimum est de 100 euros. Ces prix sont largement plus abordables que le remplacement du pare-brise.

Lorsqu’après diagnostic, le technicien retient que l’impact n’est pas réparable, le conducteur doit prévoir entre 300 et 600 euros pour un changement de son pare-brise. Toutefois, en cas d’assurance contre les chocs de pare-brise, la compagnie d’assurance couvre les frais de réparation.